Site officiel du Programme d’Engagement Civique Mali

Groupe d’Animation Action au Sahel-Mali (GAAS-Mali), Organisation Non Gouvernementale (ONG)

Vision :

Le développement durable exige des politiques, des décisions et des changements au niveau mondial, national et local. Il est dont à clarifier à quel niveau, quelle question de développement doit être traitée et au mieux comment améliorer la cohérence entre les différents niveaux. De notre vision le développement durable va de pair avec la mondialisation et la  décentralisation, la bonne gouvernance.  Il est évident que les mesures pour asseoir un développement durable des communautés s’inscrivent dans la politique de lutte contre la pauvreté. Les questions qui traitent du développement durable restent toujours indissociables de celles liées à l’éducation, à la santé, à l’environnement, au renforcement des capacités. Ce qui fait dire GAAS dans son maxisme que  Développer: c’est Épanouir Durablement l’Homme, ses Activités et son Environnement

Mission :

De l’analyse de la vision du développement humain durable, GAAS s’est fixée comme mission de contribuer à l’autopromotion des groupes-cibles vulnérables à travers l’approche participative par ciblage et cela par la mise en œuvre des projets/programmes de développement identifiés, élaborés et exécutés de concert avec les communautés bénéficiaires.

 

Contribuer à promouvoir à travers l’approche participative par ciblage l’autopromotion des communautés les plus défavorisées notamment les femmes, les enfants, les producteurs/trices et cela par la mise en œuvre des mesures favorisant leur l’accès aux services sociaux de base.

  1. Accroître la participation des populations rurales en république du Mali aux actions de développement
  2. Améliorer les capacités techniques d’analyses et de gestion des populations et agents de terrain pour permettre la conception et la mise en œuvre d’actions durables
  3. Améliorer la participation de la femme au processus d’analyse et de prise de décision pour des actions de développement
  4. Renforcer la capacité d’autopromotion du groupe-cible
  • Sécurité Alimentaire/nutrition
  • Eau Hygiène et Assainissement 
  • Protection de l’environnement
  • La santé de reproduction/lutte contre les VBG
  • Education (scolarisation des filles), alphabétisation
  • Autonomisation des femmes (promotion de l’entreprenariat rural  féminin)
  • Défense des droits de l’homme
  • RODI : Renforcement organisationnel et développement institutionnel
  • Gouvernance démocratique

Plus de 542 villages repartis entre 101 communes rurales dans les cercles de:
Bandiagara, Koro, Bankass, Djenné, Douentza, Mopti dans la 5ème région
Ségou, Barouéli dans la région de Ségou
Kangaba dans la région de Koulikoro

Résumé du Projet avec PEC :

Amélioration de la gouvernance en Eau Hygiène et Assainissement en milieu communautaire et scolaire.

Date de démarrage : Janvier 2019

Date de fin : 31 Mars 2021

But du Projet : Contribuer à améliorer la gestion durable des ouvrages d’eau, d’hygiène et assainissement en milieu communautaire et scolaire dans le cercle de Bandiagara, Région de Mopti

Objectif Spécifique 1 : Renforcer la responsabilité sociale des organes de gestion, des organisations communautaires à la base, des structures privées et étatiques du secteur eau, hygiène et assainissement dans la gestion des ouvrages WASH dans 4 communes du cercle de Bandiagara d’ici 3 ans et demi

Résultat 1.1 : La responsabilité sociale de 25 OCB du secteur eau hygiène, assainissement et éducation des 4 communes d’intervention.

Activité 1.2 : Organisation de 10 initiatives de plaidoyer pour renforcer la responsabilité sociale des acteurs (OSCB) dans la Commune urbaine de Bandiagara. (R1).

Activité 1.3 : Organisation de 5 campagnes d’information, éducation, sensibilisation, et de mobilisation des citoyens autour des textes en vigueur dans le domaine d’eau hygiène et assainissement dans les 4 communes.

Activité 1.4 : Organisation de 17 émissions par an radio sur le rôle des citoyens dans le contrôle de l’action publique dans les communes de Dandoli, Bandiagara, Dourou (R1).

Objectif Spécifique 2 : Renforcer la collaboration entre les comités de gestion des ouvrages WASH, les organisations communautaires à la Base avec les communes bénéficiaires, les services déconcentrés de l’état, et les structures privées du secteur Eau hygiène Assainissement pour une meilleure intégration de WASH dans les PDSEC de 4 communes du cercle de Bandiagara d’ici 3 ans et demi

Résultat 2 : La collaboration entre les comités de gestion des ouvrages d’eau hygiène assainissement, les organisations communautaires à la Base avec les communes bénéficiaires, les services déconcentrés de l’état et les structures privées du secteur Eau hygiène Assainissement est renforcée pour une meilleure intégration de WASH dans les PDSEC des communes cibles (à Badiangara, Dourou, Pignari bana, Dourou) (OS2).

Activité 2.1 : Organisation de 4 forums de dialogues politiques à l’endroit des élus et décideurs locaux sur la formulation, la mise en œuvre et le suivi des projets WASH au niveau des 4 communes.

Activité 2.2 : Organisation de 4 cadres de concertation entre les différents acteurs du secteur Eau, hygiène assainissement, éducation.

Activité 2.3 : Appui à l’organisation de 4 restitutions publiques des comptes administratifs des communes cibles

Activité 2.4 : Promotion du PDSEC des communes cibles aux partenaires au développement pour la prise en charge des préoccupations dans le domaine de WASH.

 Objectif Spécifique 3 : Soutenir les actions du contrôle citoyen par les bénéficiaires dans la gestion des ouvrages WASH dans 4 communes du cercle de Bandiagara (Bandiagara, Dourou, Dandoli, Pignari-Bana d’ici 3 ans et demi.

Résultat3 : Les actions du contrôle citoyen par les bénéficiaires dans la gestion des ouvrages WASH dans 4 communes du cercle de Bandiagara (Bandiagara, Dandoli, Pignari-Bana, Dourou) sont soutenues par les acteurs locaux (OS3).

Activité 3.1 : Renfoncement de capacité de 25 OCB y compris les groupes des femmes, jeunes et les handicapés sur le Baromètre de la bonne gouvernance dans les 4 communes du projet.

A.3.1.1 : Formation des membres des CGS et AME de la commune de Dandoli sur la transparence et la redévabilité et comment mobiliser les ressources pour la mise en œuvre de leurs plans d’actions (activité du plan BBG).

A.3.1.2 : Appui au comité de suivi du plan d’action BBG de la commune de Dandoli.

A.3.1.3 : Rencontres trimestriels du comité de suivi du plan d’action BBG de la commune de Dandoli

Activité 3.2 : Renforcement des capacités de 25 OCB féminines et autres groupes sociaux défavorisés (marginalisées, vulnérables, des minorités) des communes cibles sur les techniques de médiation / résolution de conflits ou de consensus communautaire dans les communes du projet.

Activité 3.3 : Etablissement de 15 mécanismes de prévention, gestion des conflits et de suivi des ouvrages dans les communes d’intervention Activité 3.4 : Mise en place et animation de 2 partenariats publiques privés

Activité 3.4 : Formation des acteurs sur les outils, approches et / ou méthodes pour la sécurité de l’eau, la gestion intégrée des ressources en eau et / ou la protection des sources d’eau.

A.ODA.1 renforcement de capacités sur le suivi évaluation (mise en place d’un système de suivi évaluation et l’utilisation de smartphone comme outil de suivi évaluation.

A.ODA.2 Renforcement des capacités des équipes technique sur les techniques de plaidoyer et techniques de communication.

A.ODA.3 Evaluation des plans ODA GAAS

Durée du contrat : 42 mois

Domaine d’intervention projet : Gouvernance

Zones d’interventions du projet : Communes de Bandiagara, Dandoli, Dourou et Pignaari-Bana, cercle de Bandiagara, région de Mopti.

Coordonnées géographiques des communes d’intervention si possible : non disponible